15 janvier 2010

(Haute vélocité)

 

Région mauve    2370  -  Secteur des Satellites galiléens de Jupiter.

 

Les distances entre corps célestes gravitant autour de Jupiter (Ou de Saturne) étaient trop grandes pour espérer les relier entre eux avec de simples chaloupes. Les Mauves spatiaux avaient construit des petites nefs spécialisées dans ces Rotations Régionales, plus rapides et dotées d’une autonomie plus grande. Les autres solutions pour se déplacer entre les bases d’exploitations et les bases d’habitat ou les Terriers étaient les Nefs « normales » : Corvettes, Frégates, Destroyers, ou encore - si l’on n’était pas pressé - les Péniches ou radeaux spatiaux, en utilisant les modules pousseurs qui déplaçaient ces énormes masses de matériaux divers.

 Depuis le 23ème siècle, les Trusts avaient mis en chantier quelques navires privés de tonnage moyen pour les translations de leurs personnels. A cette occasion les Verts martiens avaient en secret averti les mauves : « Si jamais nous trouvons un de ces engins, même désarmés et officiellement civils, en dehors de la sphère d’attraction des géantes gazeuses, nous tirerons à vue ! » - Avaient-ils posé. C’était l’époque de la bataille de Vénus et il était hors de question pour les verts de tolérer la présence de ces Nefs nouveau modèle ailleurs que chez ces satanés mauves…Eux-mêmes, on l’a vu, ne se gênaient pourtant pas pour accélérer leurs programmes de recherche en vue de créer des véhicules cosmiques reposant sur des concepts nouveaux.

 « Le Projet Haute Vélocité débouchait quasi mécaniquement sur un retour à la stratégie de la canonnière, aux politiques impérialistes des flottes aéronavales avec portes avions du 20ème et 21ème siècle terriens ! Aux mains des tenants du Putsch de 2365, cette arme aurait signifié un retour inévitable à des affrontements inter planétaires. A tout le moins, cela aurait conduit à une course aux armements entre Terra, Mars, et vous.» - Tempêtait l’ex Vert Deng Yihu.

 « C’est bien pour cela que nous sommes si réticents, Sir Yihu. » - Répondait le patron de l’Usine orbitale Jup 5. – « On peut dire que vous choisissez mal votre endroit ! Cette Usine orbitale a été le lieu où la plupart des bâtiments de l’attaque mauve de 2135 ont jadis été militarisés. Et voilà maintenant que vous, des proscrits, des hommes qui ont trempé dans une tentative de coup de force armé, venez nous proposer froidement de participer à l’élaboration d’un prototype de vaisseau en principe interdit par les accords interplanétaires de 2245. »

 « Le navire que nous projetons de construire ne serait pas armé, Sir. » - Intervint Kherlh.

 « Équipé des nouveaux dispositifs de propulsion inventés par les druidesses vertes, il serait quasiment invulnérable aux attaques classiques ! Cela suffit à en faire une menace potentielle. Nous ne désirons pas en revenir à une situation conflictuelle avec Mars et ses habitants ! »

 « Je suis arrivé chez vous à bord d’une Nef, le « Spheric Papoose », dont l’essentiel de la conception contrevient à ces mêmes accords. Convenez-en… » - Signala Sir Yihu dans sa combinaison safran. Le général ingénieur mauve et ses collaborateurs, eurent un petit sourire.

 « Un point pour vous…Les verts martiens ne se gênent pas, eux, pour n’en faire qu’à leur tête. Tout de même ! Vous avez vraiment des mentalités de corsaires invétérés, messieurs. Or, vous savez, bien sûr, la différence entre un corsaire et un pirate ? »

 « Le premier pille avec, dans le coffret d’une des armoires de la cabine du capitaine, des lettres de course qui l’y autorisent et l’autre sans…Oui, nous le savons… » - Ricana le vieux Chimp. – « J’aime assez l’idée d’être assimilé à un forban, Général. Toutefois, je n’en suis pas un. Un visionnaire peut-être, mais un pirate, n’en déplaise à mon ego velu : non…»

 Le physicien mauve grommela en retournant les paramètres en tous sens pour la énième fois depuis six mois qu’il avait été mis au courant des intentions des deux « réfugiés » verts. Etre celui qui présiderait à la naissance d’une nouvelle façon de voyager à travers le système solaire était tentant…très tentant ! Le « Spheric Papoose » et ses deux navire jumeaux : le « Bacon and Eggs » et le « Marquise de Pompadour », avec leur énormes sphères remplies de comburants, précédées par la boule plus petite de leur quartiers habités, contrevenaient bel et bien aux ailes technologiques des traités. Ils accéléraient en continu pendant près de 10 jours avant de courir leur erre en allumant les dispositifs de Grav artificielle. Puis ils reprenaient leurs bonds en avant. Or, l’accélération continue ne faisait pas partie des techniques agrées par la Charte…Ils atteignaient les 65 000 Kms/heure soit 50 % plus rapides que les autres bâtiments, sauf les nouveaux lévriers UR des martiens. Il y’avait indéniablement là un challenge, un défi à relever !

 « La tentation de se lancer là dedans est grande parmi les membres de nos équipes de recherche, messieurs les réprouvés de Mars la verte - Grande ! » - Tonna t’il. – « Revenez dans un mois que je puisse m’occuper d’ouvrir les parapluies idoines au-dessus de ma pauvre tête de trompe-la-mort. M’est avis que nous allons accepter. »

 Un an plus tard, la membrure de deux magnifiques vaisseaux prenait forme dans un des halls de l’Usine Sat 8. C’étaient des sphères d’une centaine de mètres de diamètre, destinées à recevoir un maximum de 30 passagers avec un équipage de quatorze personnes. Avec les moteurs dont ils étaient dotés, ils mettraient un an et demi à rallier la Terre depuis Saturne, deux à rallier Mars en conjonction astronomique défavorable. Ce n’était déjà pas si mal.

 « Il faudrait que nous en sachions plus sur les nouveaux propulseurs ultra Rapides. Nous pourrions ainsi prévoir à l’avance les superstructures nécessaires à leur pose. » - Dit Deng.

 « J’ai appris par des…correspondants sur Terra qu’une des physicienne lysistrates qui avait présidé à leur élaboration, puis à leur mise en place n’était pas repartie avec le « Cosmic Gonçalves… » - Indiqua Kherlh alors qu’ils admiraient le chantier, payé sur les deniers Chimps collectés dans tout l’oekoumène et que leur envoyait Voroï, sur des comptes fictifs.

 « Je sens que je vais bientôt quitter ces confins glacés, mon cher Kherlh…je me trompe ? »

 « Que diriez-vous donc de retraverser la Chine, le pays de vos ancêtres, Sir Yihu ? Sous un autre nom naturellement…Je vous rejoindrai quant à moi sur la première de ces deux magnifiques machines devant nous qui sera prête au départ vers Terra. Qu’en dites-vous ? » - Répondit l’ex second Adjoint de la Région Caldeira.

 Deng s’embarqua sous une fausse identité sur une Nef de Rotation Jovienne semestrielle et devait arriver en orbite terrestre au milieu de l’année 2373.

 

Posté par shaarka à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur (Haute vélocité)

Nouveau commentaire